Salaire aiguilleur du rail

Le métier d’aiguilleur du rail

FormationCompétences requisesSalaire moyenPerspectives d’évolution
Agent de Transport et d’Exploitation FerroviaireCommunication, Rigueur, Organisation, Sens des responsabilités, Maîtrise des systèmes de contrôle, Connaissance des procédures de sécurité1 400 € nets par mois (+ primes)Technicien de circulation, Chef de circulation ferroviaire, Management

Les horaires et conditions de travail

Le métier d’aiguilleur du rail est peu connu du grand public mais est indispensable à la circulation ferroviaire. En effet, ces professionnels sont chargés de garantir la sécurité des cheminots et des voyageurs en assurant un aiguillage précis et efficace des trains. Ils sont également responsables de la coordination des mouvements des trains sur les voies ferrées.

Le poste d’aiguillage et la hiérarchie

Un aiguilleur du rail travaille le plus souvent à distance dans un poste d’aiguillage, sous la direction du chef de circulation. Ce poste est équipé de divers outils et systèmes informatiques qui permettent de surveiller et de contrôler les mouvements des trains sur les voies. Le chef de circulation est le supérieur hiérarchique de l’aiguilleur, et il est responsable de la gestion globale de la circulation ferroviaire.

La rigueur et les conséquences d’une erreur

Le métier d’aiguilleur du rail demande beaucoup de rigueur et de méthode, car une erreur peut entraîner des retards importants ou, dans les cas les plus graves, des accidents de trains. Il est donc primordial pour ces professionnels de suivre scrupuleusement les procédures et les consignes de sécurité afin de garantir la sécurité des personnes et des biens.

Les outils et techniques d’aiguillage

Pour manœuvrer les aiguillages, l’aiguilleur du rail utilise principalement des systèmes informatiques qui lui permettent de contrôler les mouvements des trains avec précision. Un simple clic sur le clavier d’ordinateur suffit généralement pour actionner les aiguillages et orienter les trains vers la bonne voie. Ces outils modernes ont grandement facilité le travail des aiguilleurs, en rendant les opérations d’aiguillage plus rapides et plus sûres.

Formation et compétences requises

Formations disponibles

La SNCF est la seule entreprise à offrir des formations qualifiantes et un diplôme pour devenir aiguilleur du rail. Ces formations sont accessibles à différents niveaux d’études et permettent aux candidats d’acquérir les compétences nécessaires pour exercer ce métier exigeant. Parmi les formations proposées, on trouve notamment le titre professionnel d’Agent de Transport et d’Exploitation Ferroviaire.

Salaire et perspectives d’évolution

Salaire annuel et mensuel

Le salaire annuel d’un aiguilleur du rail varie de 21 000 à 24 000 euros selon l’expérience du professionnel. Au départ, le salaire d’un aiguilleur est de 1 400 € nets par mois, auxquels s’ajoutent des primes liées notamment aux horaires décalés et aux astreintes. Ces primes peuvent représenter une part importante du salaire, en fonction des conditions de travail de l’aiguilleur.

Perspectives d’évolution salariale

Les perspectives d’évolution salariale pour un aiguilleur du rail sont bonnes avec l’expérience et la mobilité interne. En effet, en fonction de ses compétences et de ses performances, un aiguilleur peut bénéficier de promotions et d’augmentations de salaire. De plus, la SNCF propose régulièrement des formations permettant aux aiguilleurs de monter en compétences et d’accéder à des postes à responsabilité.

Opportunités de carrière

Au fil des formations et de l’expérience, l’aiguilleur du rail peut accéder à des missions de management et au poste de chef de circulation ferroviaire. Ce poste implique la supervision et la coordination de l’ensemble des activités liées à la circulation des trains, et offre des perspectives d’évolution intéressantes. D’autres opportunités de carrière peuvent également se présenter au sein de la SNCF, en fonction des besoins de l’entreprise et des compétences de l’aiguilleur.

Recrutement et emploi

Recrutement et formation d’aiguilleurs du rail

La SNCF recrute et forme régulièrement du personnel pour le poste d’aiguilleur du rail. Les candidats peuvent postuler directement sur le site de l’entreprise, qui propose également des informations détaillées sur les formations et les compétences requises pour exercer ce métier. La sélection des candidats se fait généralement sur la base de tests et d’entretiens, afin d’évaluer leurs aptitudes et leur motivation.

Prévisions d’embauches

La SNCF prévoit 5 650 embauches, dont 3 650 agents et opérateurs, 650 cadres (40 % d’ingénieurs), 700 jeunes issus de l’alternance. Ces chiffres témoignent de la volonté de l’entreprise de renouveler et de renforcer ses effectifs, notamment dans le domaine de la circulation ferroviaire.

Profil des embauchés

30 % des embauchés n’ont pas le bac. La SNCF est en effet ouverte à des profils diversifiés et ne se limite pas aux diplômés du supérieur. L’entreprise accorde une grande importance à la motivation et aux compétences des candidats, et propose des formations adaptées pour leur permettre d’accéder aux postes d’aiguilleur du rail.

Principales missions de l’aiguilleur du rail

Définition de l’itinéraire et gestion de la circulation

Les principales missions de l’aiguilleur du rail sont de définir l’itinéraire des trains, de gérer la circulation et d’assurer la sécurité des trains et des voyageurs. Pour cela, ils doivent coordonner les mouvements des trains sur les voies, en tenant compte des contraintes horaires et des impératifs de sécurité. Un aiguilleur est responsable de la sécurité des trains et de la circulation ferroviaire. Ils contrôlent les mouvements des trains à travers les aiguillages et vérifient les signaux.

Inspection et entretien des voies

Les aiguilleurs du rail sont également chargés de l’inspection et de l’entretien des aiguillages et des voies ferrées. Ils doivent ainsi veiller à la bonne qualité des installations et signaler tout problème ou anomalie pouvant affecter la sécurité des trains. Le métier exige un grand sens de l’organisation, des responsabilités et une capacité d’anticipation.

Gestion du trafic en temps réel

L’aiguilleur du rail doit assurer la gestion du trafic en temps réel et limiter les temps d’attente des voyageurs. Pour cela, il doit être capable de prendre des décisions rapidement et de s’adapter aux situations imprévues, tout en respectant les règles de sécurité et les procédures établies.

Laisser un commentaire